Suivre


Les carnets d'Esther, de Riad Sattouf.
Quoiqu'il n'y aie qu'un seul des mini-récits qui m'aie fait éclater de rire (le jeu des orphelines, dont je n'avais pas vu venir la chute) l'ensemble, surtout lu à petite dose, est extrêmement crédible et sensible.
Le talent d'observateur clinique de Sattouf marche à fond et offre une fenêtre sans jugement ni condescendance sur cette espèce inconnue, les jeunes d'aujourd'hui..

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Miaou !

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !