Suivre

Je comprends pas cette tendance, chez pas mal de psychiatres, à pas vouloir poser de diagnostic (ou orienter vers un diag pour des psychologues) par peur de "mettre dans des cases", "coller des étiquettes". C'est pas mieux de savoir à quoi on a affaire pour le soigner ou y faire face ? Tu vas pas traiter de la même manière une personne selon si elle est autiste, schizophrène ou borderline, pourtant y'a des choses qui se retrouvent dans les trois. Me demande si cette idée qu'un diagnostic de neuro/psychoatypie c'est "enfermer dans une case" ne serait pas liée avec l'idée que tout ça "c'est dans la tête" et pas quelque chose de concret alors qu'il y a de vraies méthodes de diagnostic, traitement, suivi et/ou adaptation, qui ont été testées et avec une validité scientifique.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Miaou !

Miaou est une instance Mastodon faisant partie des CHATONS avec une forte orientation geek aimant l'open source, le libre et les chats